REEE – Régime d’épargne-études

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) : un régime au service de l’avenir de vos enfants.

Plusieurs questions se posent! Quels sont ses avantages? Quelles sont les subventions offertes? Comment fonctionne le REEE? Que se passe – t – il si mon enfant chosit de ne pas poursuivre ses é tudes postsecondaires?

Ce n’est pas un secret: le meilleur atout du REEE, ce sont les subventions gouvernementales! Chaque fois que vous cotisez à votre REEE, les subventions viennent généreusement bonifier votre investissement.

Une contribution au REEE canadien vous permet d’épargner à l’abri de l’impôt.  Commencez dès aujourd’hui d’épargner pour les futures études de votre enfant.

Premier conseil: Vous pouvez ouvrir un REEE dès que votre enfant reçoit son numéro d’assurance sociale; plus la période dont bénéficient vos placements pour fructifier à l’abri de l’impôt est longue, mieux c’est.

Deuxieme conseil: Cotisez par prélèvement automatique. Cela simplifie le processus d’épargne. En faisant une cotisation supplémentaire, vous pourriez obtenir encore plus de subventions

Trosieme conseil: Maximisez votre épargne Subventions SCEE. Maximisez la SCEE en versant chaque année une contribution de 2 500 $ – cependant, si vous sautez une année, vos droits à subvention seront reportés et vous pourrez par la suite recevoir la subvention sur des cotisations allant jusqu’à 5 000 $.

Quatrieme conseil: Si votre enfant ne poursuit pas d’études postsecondaires, les cotisations peuvent être remises au parent en tout temps en franchise d’impôt mais vous pouvez donner un peut de temps a votre enfant, aussi! Le régime peut rester ouvert pendant 36 ans. Le bénéficiaire peut décider de faire des études postsecondaires ultérieurement, ou vous pouvez transferer les argents à un autre enfant qui veut poursuivre ses études.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *